Rapport sur la situation et l'évolution du marché immobilier dans le bassin aubagnais, La Ciotat, Roquevaire, et Auriol en 2024

État du marché entre janvier 2023 et juillet 2024

Tendance générale

Depuis janvier 2023, le marché immobilier français a connu une baisse générale de 3 % en moyenne, un phénomène qui s’est accéléré depuis juillet 2023. Les prix à Paris, en particulier, ont subi une correction significative, avec une chute de 15 % depuis 2020 et de 7 % au cours des 12 derniers mois. Cette baisse des prix est historique et reflète les turbulences que traverse le marché immobilier parisien.

Villes en meilleure posture

Certaines villes comme Marseille et Nice, résistent mieux à cette tendance baissière. La demande reste forte, notamment en raison de la qualité de vie et des opportunités économiques offertes par la région. Plusieurs facteurs expliquent cette résilience :

  • Prix au m² plus abordables : Comparés à Paris, les prix des biens immobiliers sont plus accessibles, permettant à un plus grand nombre d’acheteurs potentiels d’entrer sur le marché.
  • Investisseurs aisés : Ces villes attirent une clientèle d’investisseurs disposant de moyens financiers importants, ce qui soutient la demande et stabilise les prix.

Stratégies d’investissement à partir du 1er juillet 2024

Conseils de base

Thomas Lefebvre, dans son podcast “La Martingale”, recommande plusieurs stratégies de base pour naviguer ce marché :

Acheter sa résidence principale

Malgré les conditions actuelles, acheter sa résidence principale reste une stratégie viable sur le long terme (minimum 10 ans). Cela permet de se constituer un patrimoine et de sécuriser son logement pour l’avenir. Cependant, pour ceux qui prévoient de rester moins de 10 ans, le marché locatif est une alternative plus judicieuse.

Bassin aubagnais

  • Le bassin aubagnais bénéficie d’un positionnement stratégique, proche de Marseille et des axes de communication principaux. L’immobilier y est attractif pour ceux qui cherchent une alternative plus abordable à la grande métropole.
  • Les prix au m² y restent plus accessibles comparés à Marseille.

La Ciotat

  • La Ciotat est prisée pour son littoral et ses aménagements portuaires, ce qui en fait un lieu de résidence et de séjour attractif.
  • Le marché immobilier local montre une résilience face aux fluctuations économiques grâce à une demande constante pour les résidences secondaires et les locations saisonnières.

Roquevaire et Auriol

  • Ces communes offrent un cadre de vie plus rural et sont populaires auprès de ceux recherchant un environnement paisible tout en restant à proximité de la ville.
  • Les prix de l’immobilier y sont généralement plus modérés, ce qui en fait des options intéressantes pour les primo-accédants et les familles.
BELLES DEMEURES CHAIX IMMOBILIER

Opportunités pour le second semestre 2024

Les passoires énergétiques

Une des principales opportunités réside dans l’achat de biens immobiliers classés comme “passoires énergétiques” (DPE G, F et E). La législation devient de plus en plus stricte concernant ces logements :

  • Interdiction de location : D’ici 2028, les logements notés G et F ne pourront plus être loués. Les logements classés E suivront en 2034.
  • Subventions pour la rénovation : L’État propose des subventions pour aider à la rénovation énergétique de ces biens.

Investir dans ces propriétés et les rénover pour améliorer leur efficacité énergétique peut représenter une excellente opportunité, compte tenu des aides disponibles et des futures restrictions locatives.

Le marché immobilier français traverse une période de baisse et d’incertitude. Toutefois, des opportunités existent, notamment chez nous, dans le sud de la France et sur le marché des passoires énergétiques. 

Adopter une stratégie d’investissement prudente et bien informée sera crucial pour naviguer avec succès dans cette période complexe, nous sommes là pour vous conseiller.

Share This: